lunes, 11 de mayo de 2015

Le phare du Cap Spartel et son domaine interdits au public !!!!!! (Par Abdelaziz Kaaboun)


"Le phare du cap Spartel, par son histoire si riche et fascinante, par son importante position stratégique à l’entrée de la mer méditerranée, et par la diversité de son domaine forestier et écologique, est d’abord un patrimoine national. Il était depuis toujours, et bien avant l’indépendance, ouvert aux visiteurs, marocains et étrangers (témoignages de feu Mr Kaaboun Ahmed, gardien de phare depuis 1938, et de feu son fils Abdellah qui l’a remplacé par la suite; que Dieu ait leur âme). Le nouveau responsable qui a pris en main les phares et balises de Tanger ces dernières années, a interdit l’accès au public, en déclarant que cette interdiction est temporaire, le temps de faire la restauration de la bâtisse du et de préparer son 150ieme anniversaire. Cependant, «la restauration» du phare et la transformation de ses habitations en superbes appartements (toilettes et sanitaires dernier cri, Eau courante, électricité, chauffe eau électrique), ajoutées au délogement du gardien et trois caméras postées devant la porte principale ,ne font qu’appuyer les rumeurs qui courraient à travers Tanger, et qui commentaient que les importants aménagements cités plus haut (qui ont couté des dizaines de millions, payés par le contribuable) ont été faits spécialement pour que certaines privilégiés de Tanger et de Rabat puissent passer des vacances «royales-gratuites» dans un des coins les plus beaux du Maroc, en toute quiétude sans être dérangées par le commun des mortels, et sous surveillance jour et nuit.

Mr le responsable des phares et balises de Tanger, cela fait plus de 2 mois que le 150 iemme anniversaire du phare a été fêté, ou en est votre promesse ??? pour que tout visiteur, marocain ou étranger, sans distinction de sa classe sociale puisse jouir, lui aussi, comme il en a droit, de la beauté de ce patrimoine qui appartient à tous les citoyens de ce pays.Nous rappelons à Mr le responsable qu’en France comme en Angleterre et dans d’autres pays l’accès aux phares est public, et que les phares, avec les musées et les sites historiques sont les lieux les plus visités dans ces pays, car chaque phare possède une histoire, et renferme en lui des mystères et des secrets qui fascinent les visiteurs quand ils sont dévoilés par des gardiens de métier; Il est par conséquent anormal qu’un des phares les plus connus du monde, grand par sa puissance, stratégique par sa position et fascinant par son histoire soit interdit au public. Sur ce, nous espérons sincèrement, que ces rumeurs soient fausses, et attendons avec impatience un démenti des autorités, et une réouverture très proche, sachant que le phare et son domaine ne sont ni une base militaire, ni un endroit renfermant des secrets d’état, et sachant d’un autre coté -oh ! Paradoxeque- l’accès au domaine du phare de Malabata est libre, alors qu’il enferme, lui, un important poste militaire. N’est ce pas curieux ??"



No hay comentarios:

Publicar un comentario

Le agradecemos de antemano su aportación.